Cap Migrants a fait sien des objectifs vieux de … 50 ans

  • Défendre les droits des migrants, des demandeurs d’asile, des réfugiés, en lien avec d’autres
  • Permettre à toute personne étrangère d’être accueillie, informée et guidée dans son projet, dans le respect de sa situation particulière et de ses caractéristiques culturelles
  • Faciliter l’insertion en Belgique, tant par une bonne information qu’en permettant l’apprentissage du français ou l’orientation vers les structures existantes

«  Les perspectives de migrations des prochaines décennies, tout autant que le vieillissement des sociétés industrielles, interdisent désormais d’ignorer le phénomène, ou de se contenter d’une stratégie d’endiguement. (…) Les pays qui tireront le meilleur parti de ces migrations sont ceux qui sauront le mieux les intégrer et éviter que la mobilité ne soit perçue comme perturbatrice, voire subversive vis-à-vis du pouvoir politique. Le plus grand risque est celui de ne rien faire, car les migrations clandestines interpellent un monde en mouvement dépourvu de règles communes. » Extrait de l’ouvrage collectif : « Pour un autre regard sur les migrations, construire une gouvernance mondiale.» Bertrand Badie, Rony Brauman et consorts, édition La Découverte, 2008.

Comme le disait Kofi ANNAN, dans une allocution devant le Parlement Européen : « La majorité des migrants sont une chance pour l’Europe ... Les migrants ont besoin de l’Europe et l’Europe a besoin des migrants.  Une Europe fermée serait une Europe plus faible, plus pauvre, plus vieille.  Une Europe ouverte sera plus riche, plus forte, plus jeune ...  Les migrants sont une partie de la solution et non une partie du problème. »